LES TOILETTES SÈCHES

CONSEILS D'UTILISATION

Guide d'utilisation des toilettes sèches

  • PREPARATION
    Dans la pièce accueillant les toilettes sèches, on installe bien évidemment les toilettes sèches ainsi qu’une réserve à sciure (ou autre matière carbonée) accompagné d’une louche, d’une pelle ou d’un gobelet Pour commencer, on dépose au fond du seau une couche de sciure (ou autre) qui permettra d’absorber l’excès d’humidité.
  • UTILISATION
    Après chaque passage aux toilettes, on jette le papier dans le seau puis on dépose une quantité de sciure suffisante pour recouvrir tout le liquide ainsi que les fèces.
  • VIDANGE
    Quand le seau est plein, on le transporte jusqu’au compost. Avec une fourche (ou autre) on fait un trou dans le tas de compost existant, on vide le seau, puis on mélange en surface afin que la matière fraîche se trouve en contact avec le compost en cours de formation.
  • NETTOYAGE
    Après la vidange, le seau est nettoyé avant son retour dans les toilettes. Personnellement, nous utilisons le nettoyant à l'argile de notre amie Evelyne et nous en sommes très satisfaits (son site : www.nettoyant-argile.com). Un tuyau d’arrosage ou une arrivée d’eau à proximité du tas de compost facilite la tâche.

Pour le nettoyage du seau vous pouvez par exemple utiliser un nettoyant à l’argile blanche écologique et économique ou un autre produit écologique.

L’usage des toilettes sèches au quotidien peut se résumer à ces quelques lignes, à plus long terme vous y trouverez de nombreux avantages : économies d’eau, valorisation des déchets organiques, démarche écologique, autonomie...

© Gaia agence webdesign 2010